Les dépenses incontrôlées de Trudeau rendent la vie plus chère

Les Canadiens sont pris au piège par les dépenses imprudentes libérales, aujourd’hui et pour les générations à venir.

Avec des déficits qui deviennent hors de contrôle, les libéraux vont amener la dette du Canada à 1 500 milliards de dollars d’ici 2045. Justin Trudeau ne pourra pas équilibrer le budget avant 2055, même s’il avait promis de le faire en 2019.

Cette information a été discrètement révélée par le ministère des Finances de Justin Trudeau juste avant Noël.

Le même rapport indique également que selon le plan libéral, dans 15 ans, le gouvernement du Canada paiera plus de 50 milliards de dollars par année uniquement pour les intérêts de la dette. Le fait de dépenser 50 milliards de dollars pour les intérêts nous rappelle durement que les emprunts de Justin Trudeau ne sont pas gratuits. Ça veut aussi dire qu’il y aura moins d’argent pour la santé, l’éducation, les routes ou l’allégement fiscal des Canadiens.

Les hausses fiscales et les dépenses incontrôlées de Justin Trudeau mettent le Canada sur une voie dangereuse et non viable.

Les hausses fiscales des libéraux sont déjà là

Déjà aujourd’hui, les Canadiens paient pour les dépenses de Justin Trudeau. Le 1er janvier 2017, un certain nombre des hausses fiscales de Justin Trudeau sont entrées en vigueur :

– La Baisse d’impôt pour les familles a été annulée. Les couples ne peuvent plus fractionner leur revenu aux fins fiscales. Si l’un des conjoints gagne plus que l’autre, leurs impôts pourraient augmenter de plus de 2 000 $.

– Le Crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants a été annulé. Les parents ne peuvent plus réclamer les cours d’art de leurs enfants dans leur déclaration de revenus.

– Le Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants a aussi été annulé. Les parents ne peuvent plus réclamer les programmes de sport et de mise en forme de leurs enfants dans leur déclaration de revenus. Des activités comme le hockey, les cours de natation et les leçons de danse coûteront plus cher aux familles.

– Pour les familles avec des enfants qui font des études postsecondaires, les libéraux de Justin Trudeau ont annulé les Crédits d’impôt pour l’éducation et les manuels. Les étudiants et leurs parents ne peuvent plus réclamer de dépenses pour l’éducation ou les manuels dans leur déclaration de revenus.

– La limite de cotisation au Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) a été réduite de 4 500 $. Vous allez désormais payer plus d’impôt sur vos épargnes.

– Le Crédit pour l’embauche visant les petites entreprises a aussi été annulé. Depuis le 1er janvier 2017, les propriétaires de petites entreprises ne peuvent plus réclamer un crédit d’impôt pour l’embauche de nouveaux employés. Sans ce crédit, il sera plus difficile pour nos entreprises locales de croître et de créer des emplois.

Aucun de ces crédits d’impôt n’est remplacé, augmentant le prix de tout, de la natation après l’école aux études universitaires, en passant par l’épargne-retraite.

D’autres hausses fiscales sont à venir

Les libéraux de Justin Trudeau se demandent ouvertement quels impôts ils vont augmenter, de l’annulation du Crédit d’impôt pour les pompiers volontaires au Crédit d’impôt pour le transport en commun, en passant par le Crédit d’impôt pour dons de bienfaisance.

Le pire est encore à venir : la taxe sur le carbone. Comme l’explique mon collègue Joël Godin dans cette vidéo, elle pourrait coûter à votre ménage plus de 2 500 $ par année quand elle sera en vigueur :

En plus de toutes les autres hausses fiscales envisagées par les libéraux, votre famille peut-elle dépenser 2 500 $ de plus chaque année ?

Les conservateurs sont avec vous

Contrairement aux libéraux de Justin Trudeau, les conservateurs du Canada comprennent que les Canadiens ont besoin de souffler, pas de payer plus d’impôts. Nous comprenons que vous travaillez déjà fort, et que rendre votre vie plus chère n’est pas une option.

C’est pourquoi nous travaillons fort, défendant les simples citoyens contre un gouvernement libéral qui s’intéresse plus aux vacances avec des milliardaires et à des événements avec accès au comptant qu’aux citoyens canadiens.

Les conservateurs pensent que l’allégement fiscal et le contrôle des dépenses gouvernementales aideront les Canadiens et soutiendront une économie forte et stable. Justin Trudeau croit que la façon d’aider les Canadiens est de leur imposer une dette de plus de 1 500 milliards de dollars.

Le plan de Justin Trudeau est déjà un échec.

Read in English